Tests de compétences : quels bénéfices candidats et recruteurs ?
20 Mai, 2022
méthodes de recrutement start-up
Tests de compétences : quels bénéfices candidats et recruteurs ?
candidat qui teste ses compétences

Peu importe la taille et le type d’entreprise dans laquelle vous vous situez, il va de soi que le recrutement de collaborateurs est une étape primordiale qui nécessite d’être abordée avec une stratégie bien pensée et beaucoup de sérieux. Que l’on bénéficie de plusieurs années d’expérience dans les RH ou non, on fait aujourd’hui face à des profils de plus en plus variés, une évolution des méthodes de travail et de recrutement au sein des entreprises ainsi que l’émergence de nouvelles tendances professionnelles. Ainsi, l’expérience ne garantit pas que l’on trouvera toujours les meilleurs talents du premier coup… sauf si vous mettez en place des tests de compétences !

Aussi, cette problématique de détection des meilleurs talents a fait émerger au fil des années de nouveaux moyens de rechercher des candidats qualifiés. D’une manière générale, des nouveautés s’imposent chaque année mais l’une d’entre elles semble aujourd’hui plus que jamais attirer l’intérêt des RH – en cette période où le CV commence à pâtir de son obsolescence, même s’il reste intéressant à étudier – il s’agit des tests de compétences.

analyse des compétences d'un candidat

Nous allons nous attacher ici à décrire leur importance. D’abord, il faut bien définir ce terme qui semble évident mais est au final parfois confondu avec des éléments similaires. Le test de compétence s’appuie sur des éléments factuels : il a pour objectif d’évaluer des compétences techniques bien précises d’un candidat pour un poste donné. Cela permet de vérifier les qualités techniques des postulants par rapport au poste souhaité.

Nous évoquions juste avant des éléments similaires : en effet, on peut retrouver d’autres types de tests tels que les tests d’aptitude cognitive ou encore les tests de raisonnement, mais les tests de compétences sont à ce jour les plus prisés par les services RH. Tous ces modèles ont bien entendu leur place dans un processus de recrutement mais nous allons voir maintenant qu’au niveau des tests de compétences, il y’a un double bénéfice : recruteurs et candidats. Voyons en quoi ce procédé s’avère gagnant-gagnant, peu importe les résultats du ou des postulants à un poste dans une entreprise.

TESTS DE COMPÉTENCES EN RECRUTEMENT : LES BÉNÉFICES RECRUTEURS

Dans un premier temps, intéressons-nous aux nombreux bénéfices de la mise en place de tests de compétences en phase de recrutement, pour les recruteurs.

Rendre autonome le recruteur

D’abord, il y’a un élément central à noter : quand il s’agit de recruter des candidats pour des postes aux compétences pointues, comme ce peut être le cas pour les dizaines de métiers du digital, les gestionnaires RH disposent souvent de quelques connaissances techniques mais n’ont pas la capacité réelle à juger du bon niveau de compétences pour des postes de ce type. Et cela est tout à fait normal : chacun son métier, les collaborateurs du service RH ne peuvent maîtriser sur le bout des doigts toutes les compétences de tous les postes à pourvoir au sein de l’entreprise.

un recruteur choisi le bon candidat

En ce sens, le fait de mettre en place des tests de compétences en phase de recrutement va grandement faciliter la stratégie des gestionnaires RH : même s’ils ne disposent pas des compétences techniques pour juger les candidats, le fait de pouvoir consulter les résultats aux tests de compétences, et donc constater quels sont les meilleurs répondants pour tel ou tel skill, va permettre de mieux orienter les choix des recruteurs pour poursuivre avec tel ou tel candidat.

Tester de manière agnostique: Améliorer sa politique D.E.I

Aussi, notons que les notions d’égalité des chances et de lutte discriminatoire sont de plus en plus défendues dans le monde du travail et avec les tests de compétences, les candidats sont placés sur un pied d’égalité et les refus sont aisément justiciables en fonction des résultats obtenus. C’est donc bon pour l’image de l’entreprise employeuse.

Fiabiliser son recrutement

Ensuite, cela permet donc de réduire et rendre plus efficace l’entonnoir de candidats sélectionnés pour les phases suivantes de recrutement. En effet, les valeurs des individus étant également un socle important de l’employabilité d’un candidat au sein d’une équipe, le fait d’identifier les compétences rapidement et efficacement va libérer du temps pour s’intéresser aux valeurs des postulants. Par la simple mise en place de tests de compétences, on peut donc gagner du temps dans la détection de talents et user de ce temps économisé pour se concentrer sur les autres catégories clés d’un recrutement, ce qui est au final un important gain de temps général.

S’assurer des compétences réelles = réduire les côuts

Enfin, au-delà du temps “gagné”, cela peut aussi être bénéfique aux finances de l’entreprise : en réduisant les erreurs à l’embauche, on fait économiser des sommes importantes à l’entreprise : selon e-testing une erreur à l’embauche coûte en moyenne 45000€ à 100000€ à une entreprise (cela dépend évidemment du type de poste, de la taille de l’entreprise, de l’ancienneté, etc…).

En résumé, la mise en place de tests de compétences en phase de recrutement présente de nombreux intérêts pour les recruteurs : ils gagnent du temps, font économiser de l’argent à leur entreprise en réduisant les erreurs d’embauche, équilibrent l’égalité entre candidats et soignent leur marque employeur.

AU-DELA DES RECRUTEURS : LES BENEFICES POUR LES CANDIDATS

Il y’a fort à parier que l’évocation des bénéfices recruteurs ne vous ait pas surpris tant les tests de compétences sont aujourd’hui plébiscités. Cependant, si l’on se questionne sur les bénéfices candidats, on peut avoir plus de mal à les identifier. Comment un candidat peut-il se sentir aidé s’il échoue à un test de compétences pour le poste de ses rêves ? 

Mieux se connaitre et positionner ses compétences

Premièrement, nous avons bien conscience que ce type de test peut effrayer les candidats mais si vous êtes dans cette situation, nous vous conseillons de le prendre comme une chance et non pas comme quelque chose de négatif. Explications.

bilan de compétences candidats

D’abord, que vous réussissiez ou échouiez, vous ressortez gagnant d’un test de compétence : il vous permet de vous positionner de manière concrète par rapport aux hard skills dont vous disposez. Il va vous permettre de savoir où il faut renforcer vos compétences et où elles sont à un niveau satisfaisant. En fonction du feedback que vous donnent les recruteurs, vous allez également potentiellement pouvoir vous positionner par rapport aux autres postulants. C’est donc très important de le réaliser avec sérieux et de revenir sur ses difficultés : cela vous aidera à passer outre et à présenter une meilleure version de vous-même, en termes de compétences, à votre prochain entretien, que ce soit avec la même entreprise ou une autre.

Révéler vos talents !

Un autre bénéfice possible est le suivant : si vous avez obtenu un résultat particulièrement concluant à un test, qui vous différencie de la majorité des autres candidats, vous pourrez jouer la-dessus lors de vos entretiens. Si ce n’est pas le cas, il y’a toujours une marge de progression et plus vite vous aurez identifié vos difficultés, plus vite vous pourrez en faire une force !

En conclusion, gardez la tête froide, réalisez les tests avec sérieux et tirez le meilleur parti possible de cette expérience pour avancer dans votre projet professionnel. Vous avez des skills, à vous d’exploiter leur plein potentiel ! 

Pour plus d’informations sur l’importance des hard skills dans un processus de recrutement, n’hésitez pas à lire notre article sur ce sujet.

TESTS DE COMPÉTENCES ET RECRUTEMENT : CONCLUSION

Au final, la tendance des tests de compétence est justifiée par le double bénéfice qu’elle procure, peu importe de quel côté du bureau vous vous situez. Ils sont de plus en plus utilisés dans le monde professionnel car le gain de temps qui en résulte se traduit aussi par des économies et d’autres avantages.

Recruteurs, candidats ou simples curieux : sachez-le, ces outils d’aide au recrutement vont continuer à se développer dans les années à venir et succéder peu à peu au “vieux monde” basé sur le CV, même si ce dernier conservera toujours une certaine importance.

Lancez votre évaluation candidat

Découvrez le fonctionnement de notre plateforme

Ne manquez aucun de nos contenus,

suivez-nous sur nos réseaux sociaux

>
Share This